Carte bons plan

Publié le : 06 décembre 20184 mins de lecture

APERCU GENERAL DE LA GUADELOUPE

Le Département fait partie des petites Antilles dans l’arc Caraïbe à quelques 7 000 km de la Métropole, 140 km de la Martinique et 2 000 km des Etats-Unis d’Amérique.
L’archipel de la Guadeloupe comprend deux îles principales, séparées par un étroit bras de mer : la Grande-Terre (590 km²) où se situe la capitale économique, Pointe-à-Pitre, et la Basse-Terre (848 km²) où se trouve la ville de Basse-Terre, chef lieu administratif.
L’archipel est également composé de 3 dépendances :
– l’archipel des Saintes, 14 km², au sud de la Basse-Terre,
– la Désirade, 22 km², à l’est de la Grande-Terre,
– Marie-Galante, 158 km², au sud de la Grande-Terre,

Géologie et sismologie

La Basse-Terre et les Saintes sont issues de formations d’une chaîne volcanique récente qui culmine à la Soufrière (1 467 mètres) alors que les autres îles de l’archipel sont d’origine corallienne.
L’archipel de la Guadeloupe, classé en zone III d’après le zonage sismique de la France, est soumis à un aléa fort résultant de la subduction de la plaque Nord-américaine sous la plaque Caraïbe qui progresse de 2 centimètres par an environ, associé à une sismicité locale intra-plaque Caraïbe. Basse-terre est la capitale administrative de la Guadeloupe.

La Grande-Terre (Guadeloupe)

La carte de la Guadeloupe ressemble à un papillon.

Grande-terre forme l’aile droite de la Guadeloupe, plate et calcaire, mais aussi la partie la plus touristique avec ses longues plages, ses villages de pêcheurs qui se transforment petit à petit en station balnéaire, ses golfs et casino. On peut y faire le tour en suivant le bord de mer, en passant par Gosier, Sainte-Anne, Saint-François, pointe des Châteaux, Le Moule, lagon de la Porte-d’enfer, pointe de la Grande vigie, Anse-Bertrand, Port-Louis, Morne-à-l’eau, Les Abymes et pour finir Pointe-à-Pitre qui est considérée comme la capitale économique de la Guadeloupe.

La Basse-Terre (Guadeloupe)

Basse-terre présente des paysages moins monotones que la Grande-Terre. On y découvre une végétation luxuriante et surprenante, loin des complexes touristiques, marinas et autres supermarchés. Sur cette partie de l’île, de nombreux sentiers de découverte aménagés et balisés sont proposés aux touristes amateurs de randonnées, pour leur faire découvrir une vie végétale et une vie animale inoffensive pour l’Homme.

La Basse-Terre a le gros avantage d’être en grande partie protégée par le parc national de la Guadeloupe. Il s’y développe actuellement une nouvelle forme de tourisme vert, particulièrement tourné vers la découverte et le respect des milieux naturels. Ce parc national est maintenant classé par l’Unesco au réseau mondial des réserves de la biosphère.

Par ailleurs, la côte Sous-le-Vent, de Vieux-Fort à Deshais compte de jolies plages qui conservent aujourd’hui encore, tout leur attrait naturel. De même, les fonds marins livrent aux plongeurs débutants et confirmés un environnement d’une richesse exceptionnelle et pas seulement dans la réserve Cousteau.

Plan du site